Sélectionner une page

Au mois d’avril a été annoncé la réouverture du Studio 207, petit cinéma indépendant, situé dans le centre de la ville de Taverny. Marc Dingreville, gérant du cinéma de Domont a décidé de reprendre le projet avec le soutien de la mairie. Aujourd’hui, on vous parle de cette réouverture et des projets qui y sont entrepris.

Un lieu plein d’histoire

Initialement ouvert depuis 1965, le Studio 207 a accueilli, durant plusieurs décennies, de nombreux films français et internationaux. Sa propriétaire, Jacqueline Paccioni et son mari, ont lancé leur cinéma au cours des années 1960, à un moment où le cinéma devenait accessible pour de nombreux français. Au fil des ans, le cinéma a su se développer. Il dispose ainsi de deux salles, permettant d’accueillir plus de 285 personnes au total. Dans la ville de Taverny, disposer d’un cinéma en centre-ville tel que le Studio 207 a permis d’apporter davantage de dynamisme.

Une fermeture tragique pour la ville

En 2017, la propriétaire annonçait la fermeture définitive du Studio 207. Après plus de 50 ans de gestion du cinéma, Jacqueline Paccioni s’est vu dans l’obligation de fermer le cinéma. En effet, étant un cinéma indépendant, il ne bénéficiait d’aucune subvention. Malheureusement, cela ne suffisait plus à couvrir l’entretien et la gestion du Studio 207. Cette triste nouvelle a touché nombreux des habitants de Taverny, habitués à se rendre dans ce petit cinéma de centre-ville.

Une lueur d’espoir

La municipalité de Taverny, et notamment le maire, Florence Portelli, ont souhaité préserver ce cinéma indépendant, situé non loin de la mairie. Ainsi, le maire a même organisé un festival dédié au cinéma. Par ailleurs, la marie a réussi à débloquer un budget de 60 000 € afin d’encourager un potentiel acheteur. Finalement, la municipalité est parvenue à trouver un repreneur à ce cinéma. En effet, Marc Dingreville, d’ores et déjà, directeur du cinéma de Domont, a proposé son rachat afin d’éviter la fermeture définitive du lieu. Cette proposition a été chaleureusement acceptée par Jacqueline Paccioni.

Une réouverture prévue pour cet été

Marc Dingreville est donc le nouveau dirigeant du Studio 207, situé au 207 Rue de Paris. Suite à un changement de propriétaire, quelques travaux ont été effectués afin d’apporter une touche de fraîcheur à ce lieu culturel. Ces travaux devraient être achevés au courant de l’été, permettant ainsi aux cinéphiles de profiter à nouveau d’un espace cinématographique agréable et chaleureux, apportant une touche culturelle et divertissante au centre-ville de Taverny. De plus, certains projets sont déjà établis pour les années à venir. En effet, la mairie affirme que la création d’une troisième salle pouvait être envisageable d’ici quelques mois. Cette nouvelle salle permettrait de dynamiser davantage ce lieu dédié à la culture. Ce projet de nouvelle salle permettrait d’accueillir non seulement des films mais aussi des spectacles.